top of page

Morgane Ursault Poupon x Rhum Small Batch Clément

Morgane-Ursault-NB.jpg
Rhum Vieux Agricole Clement.png

Morgane Ursault Poupon

Morgane Ursault Poupon fait partie de ces aventurières fascinantes qui, plutôt qu'être terre à terre, ont décidé de vivre au grand large. En quatre ans, elle a traversé sept fois l’Atlantique à la voile. Plusieurs semaines durant, Morgane a navigué seule, affrontant vents et marées, en compétitrice chevronnée, mais surtout en marin passionné. Skippeuse professionnelle en catégorie « Class40 », la Bretonne s’apprête à prendre le départ de la Route du Rhum le 6 novembre à bord de « Cheekytatoo », son bateau sponsorisé par Médecins du Monde.

Possédez-vous une cave ?

Eh non, comme je suis toujours en voyage, je n’ai pas encore pris le temps de m’installer dans une maison, je suis un peu une sans domicile fixe de luxe. Mais j’adorerais en avoir un pour y garder les bouteilles que je ramène de mes voyages : de la cachaça du Brésil, du rhum des Antilles, du bourbon des États-Unis, et aussi, évidemment, du Belgian Owl, qui est devenu mon sponsor ! Pendant longtemps, je n’aimais pas le whisky, et on m’en a offert une bouteille de ce whisky belge, un jour, après la Route du Rhum, et ça a changé mon appréciation. Et évidemment, j’y mettrais quelques bouteilles de vin blanc, car il n’y a rien de tel pour accompagner des huîtres et de l’araignée de mer avec du pain complet et du beurre.

Pendant vos transatlantiques, l’alcool fait-il partie du voyage ?

Pas du tout ! Je fais même un régime sans alcool avant, pour être dans la meilleure forme possible. Pour la première, je m’étais astreinte à six mois sans une goutte ! Lorsqu’on navigue en solitaire, c’est très rare de boire. On doit être à 100% tout le temps, on fait très attention au poids du bateau. C’est compliqué d’emmener du vin. Sans compter qu’en mer, les bouteilles en verre, c’est dangereux.

Et à l’arrivée ?

Là, il y a un sentiment de fête. La première semaine on fait la fête, on boit des coups, on se détend. C’est l’esprit festifs des Antilles. C’est la récompense de mois intense de travail.

logo blanc.png

Le choix de Morgane Ursault
Rhum Clément Small Batch

« La Martinique est un endroit où j’ai souvent passé du temps entre deux Transatlantiques. Alors forcément, ce rhum vieux agricole Clément évoque quelques souvenirs. Il faut savoir qu’on ne boit d’alcool pas pendant les courses, c’est donc typiquement un des petits plaisirs de l’arrivée. J’aime vraiment ce mélange de saveurs et de notes subtiles de vanille, de cacao, de bois et de fumé. Et pour en atténuer un peu la puissance, je l’apprécie particulièrement en Ti’Punch. »

Rhum Vieux Agricole Clement.png

Retrouvez l'actualité de Morgane Ursault Poupon sur sa page Instagram

bottom of page